Le Procureur a requis 48 mois de prison ferme contre Folly Stchivi

83


L’audience de Foly Satchivi s’est tenue dans la journée d’hier mercredi. Bien que l’activiste ne reconnaisse pas les faits qui lui sont reprochés, le Procureur requiert 4 ans de prison ferme contre cet acteur de la société civile. Le verdict est attendu dans 8 jours.

Le président du mouvement « En aucun cas » n’a pas trouvé grâce aux yeux du chef de l’Etat qui a fait libérer 454 détenus le mardi dernier.

Il est reproché à Folly Satchivi d’avoir commis des actes de rébellion, d’apologie des crimes et des délits. Et selon le mouvement « En aucun cas », ces chefs d’accusation sont inventés de toutes pièces, ce qu’il n’a d’ailleurs pas reconnu durant le procès. Selon le Procureur, ces actes dont est accusé Folly Satchivi, sont punissables selon les dispositions des articles 595-3, 498 et 552 alinéa 1 du nouveau code pénal.

Le président de la Ligue Togolaise des Droits des Etudiants (LTDE), a souvent été en confrontation avec les autorités du pays. Le fait de le mettre en prison n’est qu’une « ruse pour le faire taire » selon certains observateurs. Il a été arrêté le 22 août dernier au moment où il s’apprêtait à tenir une conférence de presse.

Notons que le procès de Satchivi intervient alors même que la Coalition des 14 partis de l’opposition et des organisations de la société civile réclame la libération des détenus politiques.

Nicolas

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here