Le privé aux commandes du développement

17

La Semaine du secteur privé s’est achevée jeudi soir.

Lors d’une réception, Rémy Moevi, le vice président de la CCIT (Chambre de commerce et d’industrie du Togo), a rappelé que le secteur privé devait être la locomotive du développement.

‘Les entreprises togolaises doivent faire preuve de dynamisme et créer de l’emploi’, a-t-il déclaré.

Le gouvernement ne dit pas autre chose. Il s’appuie sur l’investissement privé pour faire du plan national de développement une réussite. Sur les 8 milliards d’euros nécessaires, le concours de l’Etat ne sera que d’un tiers.

Parallèlement, il signe d’importants contrats avec des groupes africains dans le secteur des mines et procède à la privatisation partielle ou totale d’entités publiques (banques, télécom …).

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here