Le plan stratégique 2020-2024 de la FTF

Réélu le 25 janvier dernier pour une seconde mi-temps de quatre ans à la tête du Comité exécutif de la Fédération togolaise de football (FTF), Kossi Akpovy promet mettre en oeuvre son plan stratégique 2020-2024 destiné à la transformation du football national.

« Notre objectif, avec ce 2è mandat est de porter le football togolais au sommet en faisant de sorte qu’il soit un football pour tous et à toutes les échelles avec en prime une performance des équipes nationales. Ce plan stratégique qui est une première dans la vie du football de notre association nous servira de fil conducteur et de lien pour y arriver. Nous allons nous donner les moyens de nos ambitions et notre démarche continuera d’être très inclusive puisque seule la réussite de notre football compte ».

C’est ce qu’il assure mettre en œuvre pendant les quatre prochaines années. En pratique, c’est un chantier vaste, mais qui ne fait pas peur à l’intéressé qui clame qu’il fera tout de son possible pour consolider les acquis du premier mandat « pour un envol total de notre football ».

Concrètement, il s’agira, à courte période, de l’installation d’une Direction technique nationale, l’officialisation de l’équipementier des équipes nationales, la finition des réformes des Ligues régionales, la finalisation des réformes de l’amélioration du statut du personnel, l’équipement du club technique de la Fédération togolaise de football, l’organisation des championnats des jeunes, l’incorporation des différentes composantes avec leurs ID FIFA dans le système FTF Togo connect, la dotation des équipes nationales de matériels roulants performants, l’organisation des sessions de formation des dirigeants, la structuration des clubs de D1, D2 et D3, la promotion des compétitions nationales.

La seconde étape concernera la construction d’un centre technique avec une Hôtellerie 5 étoiles, la restructuration du football féminin, la mise en place d’une unité de production audiovisuelle.

Et enfin, dans la registre à long terme, la construction et l’équipement des sièges des ligues régionales, la poursuite de la rénovation des stades de compétitions officielles sur toute l’étendue du territoire, la construction d’une salle de futsal, l’organisation des compétitions de Beach soccer et le dépôt de dossier de l’organisation d’une CAN U23.

Si toutes ces actions sont réalisées, le football togolais aura fait un grand pas en avant. L’autre défi, réaliser ces bonnes intentions.

A.H.-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.