Le Parti des Togolais juge insuffisantes les mesures prises par le gouvernement

Libération d’autres prisonniers, surtout politiques, baisse des coûts de communication (internet surtout), etc. ce sont-là quelques points évoqués par le Parti des Togolais pour juger insuffisantes les mesures d’accompagnement décrétées par Faure Gnassingbé dans son discours de ce mercredi. Lire le communiqué !

COMMUNIQUE DE PRESSE N°04/2020-004

La crise sanitaire, due au virus COVID-19, qui frappe le monde sans épargner le Togo, appelle chaque chef d’Etat à s’adresser au peuple. C’était très attendu au Togo. Le peuple Togolais a enfin eu droit à une adresse directe.

Les mesures annoncées par le Chef de l’Etat entrent dans un registre devenu classique en Afrique, d’après ce que d’autres Etats ont mis en place depuis quelques temps déjà.

Pour que l’on puisse avoir une efficacité dans les mesures prises, la mise en application devra impérativement sortir de l’à-peu-près malheureusement souvent constaté.

Le Parti des Togolais prend bonne note des mesures décidées par le gouvernement. Il l’invite à aller bien au-delà dans son dispositif de protection et d’accompagnement économique en faveur des citoyens et des entreprises.

L’idée d’une force spéciale anti-pandémie composée de 5000 hommes, bien que pertinente, mérite quelques précisions sur sa composition et ses attributions. Des dispositions claires doivent être prises afin d’éviter l’exercice inutile de violence physiques et psychologiques sur les citoyens, dans l’éventualité des cas de non-respect du couvre-feu.

Le Parti des Togolais juge indispensable d’étendre les mesures de soutien économique envisagées au secteur de l’informel, secteur de survie quotidienne de nos populations qui représente plus de 80% des activités économiques. Il recommande également fortement au gouvernement d’inscrire les commerçantes des marchés dans les mécanismes de soutien économique pour contrer les effets néfastes de la crise sanitaire. Beaucoup d’entre elles sont toujours accablées par une crise précédente, plus ciblée, celle des incendies des marchées de Kara et de Lomé.

En vue de circonscrire davantage les sources potentielles de contamination, le fait de réduire la promiscuité dans les lieux d’exécution de peines privatives est en effet nécessaire au vue des conditions de détention des individus sur notre territoire. Le Parti des Togolais appelle le gouvernement à un acte nettement plus signicatif que l’élargissement annoncé de 1048 prisonniers, compte tenu du niveau élevé de la surpopulation carcérale. Les prisonniers politiques et tous ceux susceptibles de bénéficier de réduction de peine doivent être particulièrement concernés.

Dans le contexte de cette crise sanitaire, au moment où certains pays cherchent à réduire considérablement l’utilisation de la monnaie fiduciaire, est-il bien indiqué de procéder au lancement d’un programme de transfert monétaire pour les plus vulnérables ? Dans le but de réduire les sorties pour récupérer les sommes transférées et pour aller faire les courses, ne serait-il pas plus approprié d’envisager une distribution de produits de première nécessité notamment l’eau et les vivres ?

Au moment où la population limite les déplacements et privilégie la communication à distance (appels, sms, réseaux sociaux en ligne…) pour prendre des nouvelles des proches, le Parti des Togolais recommande que les coûts des communications connaissent une baisse substantielle.

Par ailleurs, le Parti des Togolais se demande si des mesures particulières ont été prises pour les ménages connectés au réseau d’électricité prépayée, communément appelée Cashpower. Pour tous ceux qui ne bénéficieraient pas de la gratuité, le Parti des Togolais recommande le report des délais de paiement des factures d’électricité et d’eau.

Pour les populations qui n’ont accès ni à l’eau, ni à la nourriture, ni à l’électricité, comme c’est le cas dans de plus en plus de quartiers des villes et hameaux de notre pays, le Parti des Togolais préconise la mise en place de mesures spécifiques d’accompagnement.

Le Parti des Togolais salue avec un profond respect et une immense reconnaissance le dévouement incontestable de l’ensemble du corps médical, ainsi que des agents de service de santé, œuvrant d’arrache-pied dans des conditions de grandes précarités. Acte est pris que le chef de l’Etat rend hommage au personnel soignant. Cet hommage devrait aller bien au-delà du personnel soignant et s’étendre à tous les personnels exerçant dans les centres hospitaliers, tels que toutes celles et tous ceux qui assurent quotidiennement la propreté des salles, y compris dans les endroits les plus à risque. Il est du devoir de l’Etat de leur assurer, à toutes et à tous, sans exception, la protection nécessaire par des équipements appropriés.

A l’aune de cette crise sanitaire, le Parti des Togolais exhorte l’Etat togolais à prendre conscience du taux très faible de la médicalisation de notre pays et à reconsidérer sérieusement les conditions de soins mises à disposition des Togolais, afin que la souveraineté dont nous nous prévalons puisse également s’exprimer dans sa dimension médicale et sanitaire.

Le Parti des Togolais invite chaque Togolaise et chaque Togolais à devenir le maillon qui casse la chaine de propagation du virus et à continuer d’observer les consignes en vigueur, notamment :

• se laver les mains au savon et à l’eau claire ;
• tousser dans le creux du coude ou en utilisant des mouchoirs jetables ;
• éviter de se serrer les mains et de faire des embrassades ;
• éviter les regroupements et les déplacements.

Il est temps ! Gamesu

Fait à Lomé le 2 Avril 2020

Gnimdéwa Atakpama

Délégué National aux Affaires Intérieures-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.