Le pain fabriqué au Togo, un « tueur silencieux » pour les consommateurs: découvrez les raisons

330

Le pain fabriqué au Togo, un « tueur silencieux » pour les consommateurs: découvrez les raisonsLe pain, un aliment présent dans le menu quotidien des togolais, devient dangereux pour ses consommateurs. L’information est donnée lors d’une conférence ce mercredi par un ingénieur agroalimentaire de l’Institut Togolais de Recherche Agronomique (ITRA), Martin Kokou Aziato qui, a découvert des substances cancérigènes dans cet aliment.

A la conférence publique organisée par des associations de défense des consommateurs, Martin Kokou Aziato, ingénieur agroalimentaire révèle qu’un produit chimique rentre dans la fabrication du pain au Togo. Il s’agit du « bromate de potassium » communément appelé « B via », une substance cancérigène qu’utilisent 90% de boulangers et pâtissiers pour faire augmenter le volume du pain lors de la fabrication.

« La réalité est que ce produit dangereux détruit la santé des populations. Ce n’est pas un produit dont l’effet est simultané. Dans une dizaine d’années après, les consommateurs constatent des cas de cancer qui apparaissent. Nous sommes tous exposés aux risques de ce produit. Même les fabricants du pain. Parce qu’en touchant ces comprimés dangereux, ils sont ceux qui meurent très vite d’ailleurs, ceci dans l’ignorance. La majorité ne le sait pas, mais nous comptons mener des sensibilisations pour que tout le monde prenne conscience afin d’utiliser à la place de ce produit, des améliorants recommandés et par-dessus garantir la santé des consommateurs », a-t-il déclaré.

L’Organisation pour l’Alimentation et le Développement Local (OADEL), l’un des organisateurs de la conférence, compte mener des actions à l’endroit des autorités en vue de l’interdiction d’utilisation de ce produit. « L’OADEL veut demander au ministère du commerce, celui de la Santé et différents services de prendre un arrêté interdisant l’importation et la commercialisation des produits contenant le bromate sur le marché togolais. Nous voulons également que le gouvernement se dote d’une loi pour sévir sur le terrain parce que les cas de décès liés à la consommation de ce produit ont été confirmés ».
Par ailleurs, l’organisation appelle à la vigilance des consommateurs.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

TogoTopInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here