Le nouveau port de pêche prêt à opérer en Février

61


Ce mardi, une délégation conduite par les ministres Ouro-Koura Agadazi en charge de la Pêche et Ninsao Gnofam des Infrastructures) s’est rendue à Gbétchogbé, une localité située à 24 km de Lomé afin de faire le point sur l’évolution du chantier qui abritera le nouveau port de pêche de Lomé.

Selon le maître du chantier, les travaux sont presque à terme, 93,24%. Selon ce dernier, le nouveau port de pêche sera opérationnel en février prochain. Une nouvelle qui visiblement réjouit les membres du gouvernement qui ont le déplacement sur le chantier.

Pour ce projet, le gouvernement togolais a bénéficié d’un co-financement de la part de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA). Il s’inscrit dans le cadre de la réduction de 30% du bassin de l’ancien port de pêche de Lomé, l’espace réservé au stationnement des pirogues, bloqué par les travaux de renforcement de capacité du port autonome de Lomé.

Le ministre de l’Agriculture, l’Elevage, et de l’Hydraulique, Ouro-Koura Agadazi a indiqué que la prochaine phase vise la formation des acteurs du sous-secteur halieutique, la gestion du nouveau port et la définition des normes de gestion. Les acteurs impliqués sont estimés au-delà de 20 000.

Tenant compte des estimations, le nouveau port de pêche qui devra accueillir 300 pirogues, doit permettre d’accroitre la production halieutique du Togo estimée à 25 000 tonnes par an. Une production insuffisante par rapport aux besoins de la population togolaise, selon les autorités.

Nicolas

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here