Le Mouvement Génération Togo appelle UNIR à surseoir à ses manifestations

257

C’est ce qui ressort du communiqué rendu public par le Mouvement Génération Togo (MGT). « Le MGT demande à Unir d’annuler purement et simplement le plan de l’Apocalypse qu’il propose aux togolais à travers sa marche programmée à dessein et à la même période », indique le communiqué. Lisez plutôt !

Communiqué du Mouvement Génération Togo (MGT) relatif à l’appel de la coalition des forces démocratiques pour les marches des 30 et 31 août 2017 au Togo

Le Mouvement Génération Togo s’est réuni en session extraordinaire ce samedi 26 août 2017 pour se pencher sur la situation sociale et politique en cours dans notre pays suite aux récents événements et se prononcer sur l’avenir proche de notre cher et beau pays.

Après le tour des questions et constats, le mouvement génération Togo tient d’abord à s’incliner sur la mémoire des compatriotes tombés à la suite de l’usage des armes de guerre contre des manifestants fils de la même république. Le mouvement génération Togo s’associe à toute initiative visant à rechercher aujourd’hui et demain les auteurs directes et indirectes des événements macabres du 19 août 2017 au Togo et souhaite un bon rétablissement aux blessés. Le mouvement génération Togo ne comprend pas comment l’apaisement social pourrait être de mise pendant que des militants manifestants sont arrêtés et emprisonnés alors que ceux qui à balles réelles, ont endeuillé continuent de circuler librement. Le gouvernement de notre pays et le chef de l’État doivent cesser de diriger le Togo contre une partie des togolais, la plus importante pour une frange de ce même Togo, la minorité.

Le mouvement génération Togo fait le constat également que pour des marches de la semaine prochaine, le parti au pouvoir se propose également de faire descendre dans les rues ses « militants » rendant davantage le climat social encore plus délétère qu’il ne l’est déjà. Le mouvement voudrait rappeler à Unir au pouvoir sa mission qui au demeurant n’est pas de marcher encore moins traumatiser les pauvres populations en brandissant devant des revendications légitimes la violence sous toutes ses formes. La mission du régime est de trouver des solutions qui feraient le bonheur et la joie même de ceux qui ne les ont pas porté au pouvoir. Le mouvement demande au parti Unir d’avoir de la hauteur et de la dignité en assumant pleinement son rôle que de se livrer à la besogne attribuée à ceux qui veulent conquérir le pouvoir d’État. Le MGT demande à Unir d’annuler purement et simplement le plan de l’Apocalypse qu’il propose aux togolais à travers sa marche programmée à dessein et à la même période.

Le mouvement génération Togo saisit l’occasion pour faire appel à toute la jeunesse de tous les corps sociaux en particulier aux militants jeunes du parti Unir à se désolidariser du mal et à sortir massivement les mercredi et jeudi pour les marches des forces progressistes.

Le bonheur tant soit peu n’est plus avec ceux qui des années durant vous utilisent et vous usent se remplissant les poches, garantissant l’avenir de leurs proches en vous laissant dans la misère sans espoir du lendemain. L’avenir de la jeunesse dans son ensemble n’est pas avec ceux dont leur futur se trouve derrière eux mais avec ceux dont leur futur se trouve effectivement dans leurs propres mains c’est à dire vous-même.

Il n’y a pas plus esclave que le jeune qui refuse de se libérer en se renfermant volontairement dans la précarité de l’achat des consciences par les billets de banque.

Les 30 et 31 août 2017, vous pouvez jeunes de unir rompre d’avec les chaines de l’esclavage de façon pacifique mais avec fermeté et résolution.

Enfin le mouvement génération Togo appelle solennellement messieurs et dames : Nicoue Broohm, Dagban Zonvide, Folli-Bazi Katari, Christophe Tchaou, Anate Koumealo à mettre fin à l’immobilisme en se rangeant du côté du peuple pour une fois et en rentrant dans l’histoire.

Le mouvement génération Togo demande aux sieurs Nicolas Lawson et au citoyen Pascal Bodjona de sortir de leur silence et porter secours à la jeunesse en détresse.

Le MGT demande aux forces de l’ordre et de sécurité de jouer pleinement leur rôle régalien en encadrant et en sécurisant les marches des forces progressistes. Il exhorte les manifestants au pacifisme et à la non violence.

Les 30 et 31 août 2017, ni violence verbale, ni cailloux, ni gaz lacrymogènes, ni courses poursuites, ni blessés, ni arrestations, ni mort d’homme.

Fait à Lomé

Le mouvement génération Togo

Germain Sossou

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here