Le ministre Koutéra assiste la ferme-orphelinat de Sodji-kopé

34

Il s’agit d’une ferme-orphelinat de Sodji-kopé qui est située à 1 heure de piste de Lomé, dans le village de Badja Avedji dans la préfecture de l’Avé au Togo.

Ce centre est une initiative du Togolais, Roger Sodji, qui a abandonné sa carrière d’informaticien en Allemagne, pour se consacrer entièrement, à l’éducation et à la formation d’enfants orphelins et démunis. En terme de chiffres, l’orphelinat de Badja-Avédji (Sodji-kopé) a 532 orphelins et démunis logés, nourris et formés à la ferme. L’orphelinat a à son actif 60 ha de maïs emblavés chaque année avec une production de 144 tonnes soit un rendement de 2,4t/ha dégagée à la grande saison culturale 2019, un périmètre maraîcher, deux (02) étangs piscicoles avec trois pêches par semaine régulièrement pour la consommation, 612 habitants dont 532 enfants orphelins en charge avec une consommation de 300 kg de maïs/jour (environ 108 tonnes/an de maïs), mise en vente du reste du stock dans son volet promotion de l’entrepreneuriat à travers un système de crédit en nature aux jeunes filles formées par l’ONG et installées à des points de vente à Lomé (pour d’autres besoins de l’ONG AMEPT), Un complexe scolaire (du cours primaire au lycée), un centre de formation artisanal et une unité de soin de santé primaire. Le centre est en partenariat avec l’INFA pour la formation des enfants en Agriculture. Actuellement une promotion de 32 élèves formés en entrepreneuriat agricole sont en stage à l’INFA de Tové.

Déjà, le mardi 20 août 2019, les responsables et pensionnaires de ce centre, en plein labour pour la culture de petite saison, ont reçu la visite du ministre de l’Agriculture, de la Production animale et halieutique, Noël Koutéra Bataka. Il a au nom du gouvernement félicité le responsable et surtout les jeunes pour la rigueur, l’organisation et le sérieux qui règnent sur le site.

Plusieurs d’entre nous ont pu constater sur place, le travail et l’énergie énormes que le premier responsable déploie pour l’amélioration de la vie de ces enfants.

« Le Togo est un pays qui regorge beaucoup d’opportunités surtout dans le secteur agricole, et le gouvernement dans sa politique s’intéresse aux jeunes et a le plaisir d’accompagner ces derniers sur un ensemble de projets entrepreneurial à travers le MIFA. Le gouvernement est fier de votre centre qui accompagne les jeunes au plans : éducatif, social, économique et surtout en entreprenariat rural pour l’insertion des jeunes dans la société active », a déclaré le ministre Bataka.

Un mois après le passage de la délégation Ministérielle, une quantité de semences améliorées de maïs à haut rendement est convoyée vers le centre pour appréciation, et un kit d’irrigation avec une moto pompe solaire est attendu pour être également installé sur le site maraîcher pour le système d’irrigation goutte-à-goutte et contribuer à la sécurité alimentaire de ces jeunes enfants. Des gestes du gouvernement pour protéger les enfants, pour leur donner la priorité et leur assurer un meilleur avenir.

T228 (avec Cell COM MAPAH)

Source : telegramme228.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here