Le ministre Kossivi Egbetonyo engagé à redonner aux hôtels détenus par l’État, leur lustre d’antan

97
Le ministre Kossivi Egbetonyo engagé à redonner aux hôtels détenus par l'État, leur lustre d'antan

Des directeurs, comptables et caissiers des établissements hôteliers de l’État sont depuis mardi 2 avril 2019, en atelier de remise à niveau des connaissances dans la ville de Kpalimé (120 km au nord-ouest de Lomé) pour une meilleure gestion de leurs structures. Une rencontre initiée par le ministre de la Culture, du tourisme et des loisirs, Kossivi Egbétonyo qui a, à coeur la relance de l’hôtellerie au Togo.

La rencontre qui regroupe une vingtaine de participants a été officiellement lancée par le ministre lui-même en présence des autorités administratives et locales la préfecture de Kloto.

Cette rencontre, a laissé entendre le ministre Egbétonyo est organisée en vue d’outiller les participants sur les meilleures pratiques en matière de gestion des hôtels ceci dans le but d’accroître leur participation à l’économie nationale.

« L’initiative s’inscrit aussi dans le cadre de la politique nationale de relance du secteur touristique relevée à l’axe 1 et 3 du Programme National de Développement (PND) du Togo. Elle a pour but de donner les connaissances et secrets de gestion aux Directeurs, Comptables et Caissiers des hôtels appartenant à l’État afin que ceux-ci puissent donner des résultats meilleurs des activités qui ont lieu au sein de leurs entreprises afin que leurs impacts puissent se ressentir à un degré plus élevé au niveau de l’économie nationale », à confié à AfreePress, le Secrétaire général du ministère de la Culture, du Tourisme et des Loisirs, Atara Tfanaba.

Le ministre de la Culture, du Tourisme et des Loisirs, a pour sa part mis l’accent sur l’importance d’asseoir les bases d’un développement du tourisme au Togo.

« L’Etat a consenti d’énormes efforts dans les années 70 et 80 afin de doter Lomé la capitale, mais aussi les villes de l’intérieur, d’établissements hôteliers de grande et moyenne capacités d’accueil et d’hébergement », a indiqué M. Egbétonyo qui voit dans les hôtels « des références par leur site d’implantation bien choisi, leur espace vital et leur cadre souvent propice à des rencontres d’envergure ».

Durant trois jours, les participants auront à débattre de cinq thèmes à savoir : « Rappel sur les ratios de performance et les indicateurs de gestion »,  » La mise en œuvre de la procédure d’exécution des dépenses et des recettes », « La gestion informatisée de la comptabilité »,  » l’élaboration du budget prévisionnel et le rôle des acteurs intervenant dans la gestion et la reddition des comptes des établissements hôteliers publics à la Cour des Comptes ».

Cet atelier, le premier du genre ouvre d’après les organisateurs, « la voie à une série d’activités de formation qui va s’élargir au secteur privé ».

Théophile K.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here