Le ministre de la Sécurité se veut rassurant

96

Invité lundi de la radio Victoire FM, le ministre de la Sécurité, Damehame Yark, a indiqué que son pays avait pris les mesures adéquates pour faire face à la menace terroriste. Le Burkina voisin paye le prix lourd depuis plusieurs années.

‘La situation n’est pas aussi alarmante que certains l’affirment’, a-t-il indiqué en précisant que le Togo avait déployé des renforts militaires à la frontière du Burkina-Faso et du Bénin. 

Une présence qui a permis de démanteler des cellules, a-t-il précisé.

Outre la présence de soldats, les autorités s’appuient sur le renseignement et sur la coopération de la population.

Les groupes djihadistes sont très mobiles et se jouent des frontières, mais les patrouilles régulières de l’armée sont de nature à entraver leur expansion.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here