Le gouvernement mise sur la cohésion sociale dans la prévention contre l’extrémisme violent

37

L’Ambassadeur des États-Unis au Togo, Eric William Stromayer, a procédé ce matin au lancement de la conférence « Prévenir l’extrémisme violent par la cohésion sociale » à Dapaong.

Organisée par l’Ambassade des États-Unis au Togo et le gouvernement togolais, cette rencontre va se poursuivre jusqu’à demain mercredi 19 juin 2019. Elle rassemble des populations civiles et militaires. Notamment des représentants des forces de défense et de sécurité, des CDV, ainsi que des groupements de femmes et de jeunes des préfectures de Tône, Cinkassé, Kpendjal, Tandjouare, Kpendjal Ouest, Oti et Oti Sud.

Cette rencontre, en effet, vise à susciter le dialogue et l’échange d’expériences en vue de préparer les institutions publiques et les populations à pouvoir identifier et prévenir l’extrémisme violent par la construction d’une dynamique de collaboration entre les forces de défenses et de sécurité et les populations civiles.

L’Ambassadeur des USA, Eric William Stromayer, a annoncé la mise à disposition d’un fonds provisoire de 12.000.000 F destiné à soutenir l’émancipation économique des jeunes des Savanes.

Profitant du cadre de cette rencontre, le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Général Yark Damehame, a procédé au lancement du Comité interministériel de lutte contre l’extrémisme violent, composé du ministère de la décentralisation, la santé, la justice, les affaires sociales, et le développement à la base.

Edem A.

Source : www.lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here