Le gouvernement droit dans ses bottes

Un permis est désormais nécessaire pour piloter une moto. Mesure logique en vigueur dans la plupart des pays du monde.

Mais au Togo, cette décision est contestée.

Le gouvernement reste droit dans ses bottes. Pas question de revenir sur cette disposition, a confirmé jeudi sur Pyramide FM le ministre de la Sécurité, Damehame Yark.

Cette mesure n’a pas pour but de faire de l’agent, mais de préserver la vie des conducteurs et de leurs passagers, a expliqué le ministre.

D’ailleurs, le timbre fiscal a été ramené de 12.000 à 2.500 Fcfa.

Policiers et gendarmes ont commencé à effectuer des contrôles. Jusqu’au 1er décembre, ils accordent une période de grâce aux contrevenants, le temps qu’ils se mettent en règle.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.