Le Ghana opte pour le Robusta

44

Enselme Gouthon, le président de l’Assemblée générale de l’Agence des cafés Robusta d’Afrique et de Madagascar (ACRAM), vient de signer à Accra un accord de coopération avec Fédération ghanéenne de café (CFG).

Le mémorandum d’entente vise à développer la filière au Ghana en matière de production, de distribution et de promotion.

La CFG n’est pas membre de l’ACRAM, mais elle souhaite profiter de son expertise des marchés. 

Cet accord aidera Accra à accélérer son programme de développement agricole, a confié Nathaniel Nsarko, le président de la CFG.

La collaboration avec l’ACRAM concerne la recherche, la planification, amélioration génétique des plantes, le contrôle qualité, notamment.

Enselme Gouthon (G) et Nathaniel Nsarko

Le café Robusta tient son nom de la robustesse et de la résistance de son arbre. Ce caféier peut atteindre près d’une dizaine de mètres et résiste à de nombreuses maladies, insectes ou conditions météorologiques extrêmes. Le Robusta est cultivé dans les plaines à une altitude plus basse que l’Arabica, entre 0 et 800 mètres d’altitude sous un climat chaud oscillant entre 24 et 30°C et souvent en plein soleil. 

Dans ces conditions et grâce à sa croissance très rapide, cette espèce de café est plus facile à cultiver que l’Arabica. 

La mission de l’ACRAM est de mettre en commun les expériences en matière de recherche, de production, de transformation et de promotion de la consommation locale. 

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here