Le Front Citoyen «Togo Debout» (FCTD) va suivre les itinéraires imposées par le RPT/UNIR 30 octobre 2018

1240

Le Front Citoyen «Togo Debout» (FCTD) va suivre les itinéraires imposées par le RPT/UNIR                                                                             30 octobre 2018
Les organisateurs lors de la conférence de presse de ce 30 octobre 2018

Par K. Monzonla, togo-online.co.uk

Le Front Citoyen « Togo Debout » (FCTD), et ses partenaires notamment le Réseau des Jeunes Africains pour la Démocratie et le Développement (REJADD), le Mouvement « Ton de la Jeunesse Patriotique » (TJP), le Mouvement « En Aucun Cas », la Synergie des Elèves et Etudiants du Togo (SEET), la Ligue Togolaise des Droits des Etudiants (LTDE), le Mouvement « Les Sentinelles de la République », le Mouvement pour la Justice Sociale (MJS), des organisations de la diaspora, dans le cadre de leur mission de veille, d’éveil et d’alerte, seront bel et bien dans les rues de Bè ce samedi, 03 novembre 2018, pour la marche pacifique à travers laquelle la société civile compte exiger la libération immédiate et sans condition de tous les détenus politiques ; la cessation des violences, tracasseries policières, menaces et intimidations exercées sur les citoyens, en particulier sur les responsables des partis politiques de l’opposition et de la société civile ; le retour des réfugiés et des personnes déplacées ayant fui les répressions policières ; l’arrêt du processus électoral unilatéral en cours ; la mise en œuvre des réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales avant toute élection au Togo.

Comme dans ses habitudes, les autorités n’ont pas dérobé à leur habitude de violation des lois en vigueur au pays. Contrairement aux dispositions de la fameuse loi Bodjona sur les manifestations publiques, les autorités illégitimes du Togo ont imposé aux organisateurs, des itinéraires à leur guise. Ainsi, tout comme à sa première marche, le Front Citoyen «Togo Debout» (FCTD) et ses partenaires emprunterons le même circuit.

Loin de faiblir les ardeurs de la société civile, les organisateurs invitent leurs membres actifs et sympathisants, hommes, femmes, jeunes, adultes, commerçants, artisans, paysans, conducteurs de taxis et de taxis-motos, fonctionnaires des secteurs publics et privées, et de toutes les catégories socioprofessionnelles, étudiants, populations de toutes les couches sociales de la ville de Lomé et de ses environs, à prendre massivement part à cette marche pacifique citoyenne pour soutenir haut et fort les réformes d’abord, les élections ensuite.

Après la forfaiture, le Ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités Locales, Payadowa Boukpessi a éteint son téléphone pour esquiver des échanges qu’ils savaient que le Front Citoyen Togo Debout allait entrevoir.

Le FCTD dénonce cette attitude de mépris et de bâillonnement avec laquelle le Gouvernement et son Administration traitent des organisations de la société civile responsables et créent par cette même attitude une discrimination malsaine entre les fils et filles du Togo.

En prenant acte des itinéraires imposés et maintenant les manifestations, le FCTD et les structures coorganisatrices demandent aux autorités compétentes de bien vouloir prendre des dispositions idoines en vue d’assurer la couverture sécuritaire de cette manifestation pacifique suivant le nouvel itinéraire qu’elles ont elles-mêmes défini.

Au point de chute de la manifestation du 03 novembre, les organisateurs délivreront un message fort à l’endroit du Gouvernement, de la CEDEAO et de la communauté internationale sur la légèreté avec laquelle ils traitent la crise togolaise et les conséquences dramatiques qui pourront en découler.

Le FCTD s’insurge contre les propos déplacés du ministre Bawara, lors de son passage récent, dans l’émission CLUB DE LA PRESSE.

Le FCTD condamne avec dernière rigueur, les exactions militaires et miliciennes en cours dans le pays plus spécialement à Sokodé.

Il appelle la CEDEAO à prendre ses responsabilités pour sauver le Togo du spectre de bain de sang qui le hante.

Lire la Déclaration liminaire Front Citoyen «Togo Debout» (FCTD) :

Le Front Citoyen «Togo Debout» (FCTD) va suivre les itinéraires imposées par le RPT/UNIR

Togo-Online.co.uk

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here