Le dernier acte de la Semaine de l’Europe

55

“Adoufouli” (gratuité en Français) fait mal aux mâchoires, dit-on souvent. Mais ceux qui ont fait samedi le soir le déplacement du Canal Olympia Godopé diront le contraire. Venus très timides, ils sont repartis touts souriants à la fin du festival de l’humour francophone qui a mis fin à la Semaine de l’Europe au Togo.

Les humoristes sont venus de différents pays pour faire rire aux éclats autorités et citoyens lambda. Il s’agit de Professeur Abawoe (Togo), Omar Manet (Guinée), Gustave Parking et Sandrine Sarroche (France), Oualas (Maroc & Côte d’ivoire) et Valéry N’Dongo (Cameroun). L’entrée était était libre et gratuite. L’esplanade était remplie de monde et l’intérieur de la salle était réservée aux VIP. Après prestations à l’intérieur, les humoristes venaient donner les mêmes prestations au grand public.

De l’opération plage propre le samedi 04 mai au festival de l’humour francophone le samedi 11 mai, en passant par des visites dans les entreprises construites sur financement de l’Union européenne, la journée de l’Europe, le festival du film francophone et le gala de football entre les pays de l’UE au Togo et le gouvernement togolais, la première édition de la SEMAINE DE L’EUROPE a tenu ses promesses selon les organisateurs.

Une initiative de la délégation de l’Union européenne au Togo, la SEMAINE DE L’EUROPE permettait de redynamiser les relations entre le Togo et les pays de l’Union européenne. Par pure coïncidence, cette semaine a aussi permis de baliser la voie pour la tenue en juin prochain du premier forum économique Togo-UE.

“Tout s’est bien et nous sommes satisfaits. Nous envisageons mêle une seconde édition l’année prochaine”, a déclare en termes de bilan Bruno HANSES, chef de missions par intérim a la délégation de l’UE au Togo.

Source : telegramme228.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here