Le côté humanitaire de l’artiste plasticien Kokou Ekouagou

58

Kokou Ekouagou, qui aime répéter que « l’art est un outil de pensée, de dialogue et de communication » fait partie des artistes qui exposent leurs tableaux à l’hôtel Onomo à Lomé (du 29 mars au 30 avril 2018), dont une partie du bénéfice de la vente sera reversée à Noha, une association aux services des enfants souffrant de handicap au Togo.

« Alodo » (entraide). C’est le nom de l’exposition qui a lieu à l’hôtel Onomo à Lomé. Les exposants sont Sokey, Sallah, Kukoff, Foiret, Akouch et Ekouagou. Une partie du bénéficie issue de cette exposition sera reversée à l’association Noha pour « la construction d’un bloc pédiatrique-CHU » au Togo, assure-t-on.

Kokou Ekouagou, amoureux de l’art, quitte les bancs de Physiques-Chimie après deux ans à l’Université de Lomé, pour s’y consacrer entièrement. Si au départ, beaucoup ne comprenaient pas son choix, aujourd’hui il en vit et pense même aux autres, aux couches vulnérables, aux enfants handicapés pris en charge par l’association Noha.

A travers ses toiles (Le visage de l’artiste, Le messager, la famille géomancique, Présence ancêtres, Les décisionnaires, Le surnaturel, La finalité, La protection, Ritual) actuellement exposées, celui qui a été également formé en management culturel à Goethe Institue à Lomé en 2015 prône la paix, le vivre-ensemble, la concorde sociale…

S’il a accepté faire partie de ces exposants, c’est justement, souligne-t-il, « pour donner du sourire aux enfants pris en charge par l’association Noha ». « Rien de bien, de durable ne peut se faire sans la paix. C’est pourquoi nous avons bien accueilli l’idée de cette exposition dont la finalité est de venir en aide à ces enfants qui souffrent de malformation et qui ont besoin de soutiens financiers afin de se faire opérer dignement », insiste-t-il.

Affable, toujours souriant, l’artiste Ekouagou qui a pour idole Picasso pour ses « multiples facettes et qui sait s’adapter à chaque moment de son existence », fait son trou dans le silence, mais avec persévérance. Il a déjà participé à plusieurs expositions dans son pays, le Togo, dans la sous-région, en France, entre autres.

Il y a quelque chose de fascinant (irrationnel pour d’autres ) lorsqu’il interprète ses toiles. Et c’est en cela que certains disent qu’il puise son inspiration dans la métaphysique.

A.H.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here