Le chef quartier d’Agoè-Assiyéyé se retrouve à la rue

Il a été dépossédé de sa maison ce mardi et tous et ses effets dégagés manu militari. Awuya, le chef quartier d’Agoè Assiyé (banlieue nord de Lomé) et sa famille n’ont plus de lieu où poser leur tête.

En effet en 1960, un litige foncier l’avait opposé à un de ses voisins, litige qui a été tranché devant les juridictions compétentes depuis 41 ans. Comment ce litige est-il revenu sur le tapis ?

L’intéressé n’a eu d’amples explications. L’ordre donné par l’huissier a été simplement mis à exécution. Dépité, le chef « déshonoré » n’a pas eu de mots. « J’ai été complètement déshabillé. Sans l’autorité des forces de l’ordre, ils voulait enlever mon pantalon », a-t-il déclaré déconcerté.

Pour l’heure, aucune raison de cette expulsion.

M E

Lomechrono.com