Le calvaire des veuves en Afrique

177

Dans certaines sociétés africaines, la plupart des femmes, après le décès de leur mari, perdent leurs droits, deviennent malheureuses, vulnérables et sont confrontées à toutes sortes de traitements inhumains. Le Mouvement Martin Luther King (Mmlk) à travers un communiqué rendu public ce jeudi, déplore les violences faites à ces veuves.

En effet, c’est aujourd’hui que le monde célèbre la journée des veuves comme l’a décrété les Nations Unies lors de son Assemblée Générale du 21 décembre 2010. Selon les dernières estimations des Nations Unies, 115 millions de veuves vivent dans la pauvreté et 81 millions sont victimes de violences physiques.

A en croire le Mmlk, le phénomène est récurrent en Afrique et les veuves sont exposées à des rites traditionnels, des supplices qui portent atteinte à leur dignité.

« Pis, il est fréquent qu’elles soient chassées de chez elles et privées des biens de leurs époux les rendant ainsi démunies et indigentes. Au demeurant, le chemin est encore épineux et long avec un vaste chantier vers l’amélioration des conditions de vie des veuves pour qu’après avoir perdu leurs époux, elles puissent retrouver le sourire, la quiétude et la paix », indique le communiqué.

Face à tous les supplices auxquels sont soumises ces veuves, notamment la discrimination, les accusations, les viols, l’expulsion, les mariages forcés, le Mouvement Martin Luther King (Mmlk) convie les uns et les autres à un changement de mentalité pour le bien-être des veuves.

Toutefois, il reste convaincu que « Dieu est le père des veuves et des orphelins et celui qui viole leurs droits répondra devant le trône de l‘Éternel, le Créateur ».

JA

Lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here