Le bilan 2018 et les perspectives du Conseil de l’Entente

40

Patrice Kwamé, le Secrétaire exécutif du Conseil de l’Entente, dresse le bilan des activités réalisées au cours de l’année finissante et les défis auxquels il va faire face en 2019.

L’institution sous-régionale a probablement fait sa dernière activité pour le compte de 2018 avec sa réunion du 1er décembre à Lomé consacrée au budget 2019, à la sécurité et à la paix. Un petit retour en arrière montre que le Conseil de l’Entente, au cours de l’année qui finit dans quelques jours, s’est attelé à poursuivre la coopération politique entre ses Etats membres.

Cet organe politique se propose de se rapprocher de la CEDEAO pour « travailler ensemble » dans la résolution des conflits par la médiation. « Nous pensons que bientôt nous pouvons travailler de concert avec la CEDEAO par rapport au mécanisme de médiation », insiste Patrice Kwamé au micro de telegramme228.com.

Dans le volet sécuritaire, le partage des renseignements est à l’étude. Les questions relatives au développement ont occupé une bonne place dans les options à travers des projets de forage en hydraulique, de l’électrification, de construction d’infrastructures sanitaires et scolaires….

« J’aurais bien voulu faire 1000 puits au Togo, 1000 villages électrifiés au Togo, plein de villages avec un centre de santé… parce que, en réalité, la plus grande menace, c’est le sous-développement. Tant qu’on n’aurait pas régler le problème de sous-développement, la question du chômage des jeunes, la question de la migration des jeunes, toutes ces questions-là resteront posées. Donc mon gros souhait, c’est qu’on arrive effectivement à surmonter ces questions-là, en développant notre pays », regrette M. Kwamé.

L’année prochaine, le Conseil de l’Entente s’emploiera à renforcer sa position. Selon son Secrétaire exécutif, du Task-Force groupe ACP-CEDEAO-Conseil de l’Entente sortiront des « projets dans l’espace entente que pourrait financer le groupe ACP ». Il s’agit-là d’« un saut qualitatif », résume-t-il avant de souhaiter que les prochaines élections au Togo se déroulent dans la paix.

A.H.

Source : www.lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here