Le 16 décembre, début des contrôles d’alcoolémie sur les routes togolaises

Le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le Général Yark Damehane a présenté jeudi 12 décembre 2019, le bilan sécuritaire et routier, du pays pour le compte du deuxième semestre de l’année 2019.

C’était lors une conférence de presse animée à son cabinet à Lomé en présence des premiers responsables du ministère des Infrastructures et des Transports ainsi que des syndicats et associations des transporteurs du Togo.

Ce bilan a porté entre autres sur les cas d’accidents de circulation, de braquages, de vols à main armée et de cambriolages.

Pour les six derniers mois de l’année 2019 (du 1er août au 30 novembre 2019), le ministre fait état de 1 757 cas d’accidents de circulation avec 181 morts et 2420 blessés. Soit un taux de mortalité routière de 2,43%. Les accidents dans leur majorité, sont causés par les engins à deux roues (57,48%). Ce 2e semestre a connu une régression sensible des accidents par rapport au 1er semestre de l’année 2019 (354 morts).

Sur la situation sécuritaire dans le pays, le ministre a dressé un bilan de 15 braquages avec plus de 7.181.500 FCFA emportés et 16 vols à main armée avec 6.502.000 FCFA emportés. 28 cambriolages ont été également signalés sur l’ensemble du territoire.

S’agissant des assassinats, 18 cas ont été signalés au cours des six derniers mois. Sur la même période, les autorités ont annoncé avoir saisi 4 406,925 kg de drogue et 171 366 litres de carburant frelaté. « Nous avons constaté une baisse sensible au niveau des accidents de la circulation, des braquages et de la saisie de carburant. Cela est dû à la prise de conscience collective et individuelle des Togolais », se félicite le ministre Yark Damehane.

Il est revenu sur le contrôle du permis de conduire “catégorie A” annoncé par le gouvernement dont la date d’entrée en vigueur était fixée au 1er décembre 2019. « Vu l’engouement que cette décision a eu au niveau de la population, le gouvernement a décidé de donner jusqu’au 30 avril 2020 aux usagers de la route pour avoir leurs permis de conduire catégorie A. À compter de cette date, le gouvernement va passer au contrôle avec sévérité », a lancé le ministre.

A ce jour, 50 000 dossiers sont reçus au niveau des services compétents pour l’obtention de ce permis. « 35 818 dossiers sont déjà traités. 70 structures étatiques et privées sont programmées pour les formations des usagers », a indiqué de son côté, Benoît Kogna, Directeur de Cabinet du Ministère en charge des transports.

Le gouvernement annonce par ailleurs, l’introduction du test d’alcoolémie dans la circulation dans le but de réduire le nombre de victimes sur les routes togolaises.

« Le gouvernement dans sa vision a décidé d’introduire à partir de lundi prochain le test d’alcool. Les tests seront effectués par les agents de patrouilles et les agents routiers. Si le taux d’alcool est supérieur à 0,5g, le contrevenant sera amendé à 10 000 FCFA. L’essentiel c’est de démoraliser les gens qui conduisent en état d’ivresse », a annoncé le ministre.

Occasion pour le ministre de la Sécurité d’inviter la population à adopter un comportement civique afin de réduire le nombre d’accidents sur les routes et solliciter également une meilleure collaboration de la population pour faire face à l’insécurité dans le pays.

Raphaël A.

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.