L’avenir passe forcément par le digital

83

Les Togolais ont de plus en plus recours à la microfinance. D’autres s’acheminent progressivement vers la banque classique. Globalement le taux de bancarisation reste encore faible.

Les choses commencent à changer grâce aux nouveaux outils numériques et à la généralisation des smartphones.

Mazamaesso Assih, la secrétaire d’Etat chargé de la Finance inclusive, est persuadé que la banque digitale est la solution pour les pays en développement.

C’est ce qu’elle a confié lundi lors d’une réunion consacrée à la finance digitale à laquelle participaient des représentants du secteur de la banque, des services financiers décentralisés, des coopératives d’épargne et les opérateurs téléphoniques.

Les premiers à s’être lancés dans la banque en ligne et les transferts d’argent sont Togo Cellulaire et Moov. Deux banques sont également très actives avec des applications dédiées, Ecobank et Orabank.

De leur côté les acteurs de la microfinance ne se sont pas encore engagés sur la voie du digital.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here