L’audacieuse qui a fait voir de toutes les couleurs aux policiers togolais Featured

Certains agents de la police nationale ont rencontré jeudi à Avedji (Lomé) un plus dur qu’eux. Faisant la rafle au carrefour Limousine, ces éléments de Yark Damehane sont tombés sur une jeune fille de défi qui a failli les amener à commettre une bavure policière.

Jeune à la fleur d’âge, teint clair, forme mince, taille d’à peine 1,50 m, Sonia, dans son accent ivoirien s’est véritablement montrée déterminée et impulsive quand elle a vu sa moto saisie.
En effet, arrêtée pour n’avoir pas porté de casque, demoiselle Sonia n’a eu aucune crainte d’affronter verbalement ses traqueurs.
D’une témérité inédite, elle ira réclamer à l’officier de lui délivrer un papier lui notifiant l’infraction commise.
Et comme si cela ne suffisait pas, elle dira aux agents de police des vérités que monsieur tout le monde a toujours révélé à leur sujet à voix basse.

« Vous n’êtes qu’une bande d’escrocs et de pilleurs qui ne savent rien d’autre que de racketter des pauvres citoyens en leur prenant de l’argent « , a-t-elle lâché.

Pire, ç’en est fallu de peu pour qu’elle tienne le col à l’officier quand un agent l’a traitée de pute et de sirène. Le spectacle déshonorant et humiliant a duré plus d’un quart d’heures et a attiré beaucoup de regards.
L’histoire connaît son épilogue quand un des plus courageux des policiers a décidé d’attraper la jeune demoiselle. C’est ainsi que Sonia a été embarquée manu-militari dans un véhicule pour un poste de police.

TogoBreakingNews.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.