L’assassinat du Col. Madjoulba vu par la dynamique Kpodzro

Intervenant sur le décès de l’ex-chef du 1er Bataillon d’Intervention Rapide (BIR), la dynamique Kpodzro a dénoncé le crime « odieux » et « crapuleux » dont a été victime le colonel Madjoulba.

Pour l’organisation dont Mgr Philippe Kpodzro porte les aspirations, l’ancien officier de haut rang est tombé sur le champ de bataille. « Ce patriote est mort sur le champ de bataille pour la Liberté et l’Alternance au Togo, comme un digne militaire soucieux de l’intérêt supérieur de la Patrie », écrit la dynamique.

Abordant les circonstances non encore connues en rapport à cet assassinat, Mgr Kpodzro et les siens disent ne pas comprendre qu’après plusieurs semaines, « ni le gouvernement, ni l’Etat-major des FAT n’aient communiqué sur les circonstances du décès de l’officier supérieur et présenter officiellement des condoléances à la famille éplorée ».

Les forces démocratiques fustigent le comportement des gouvernants face à cet acte qu’elles qualifient de « crime odieux » et « crapuleux » qui « déshonore le Togo tout entier ». Elles demandent à tous les Togolais à se sentir concernés par la mort de l’officier.

Renouvelant encore une fois ses sincères condoléances à la famille du Colonel Maldjoulba, la dynamque Kpodzro invite les parents du défunt, son épouse et ses enfants à « sécher leurs larmes », tout en les rassurant : « La République et la Nation toute entière ne l’oublieront pas ! ». Elle exige donc que la lumière soit rapidement faite à propos du meurtre du Col Madjoullba et que les auteurs répondent de leurs actes devant la loi.

La dynamique souhaite par ailleurs que les acteurs politiques, toutes tendances confondues et la société civile, se concertent pour initier une action en solidarité avec la communauté Nawdéba. Ceci, avec intention d’exiger la restitution du corps du défunt.

N. K

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.