L’ARMP renforce les capacités des jeunes et femmes entrepreneurs du nord du Togo

C’est une formation à l’initiative de l’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP) avec le partenariat de la Direction Nationale du Contrôle des Marchés Publics (DNCMP) et le Fonds d’Appuis aux Initiatives Economiques des Jeunes (FAIEJ). Elle s’inscrit dans la mise en œuvre de la promesse de Faure Gnassingbé qui avait assuré lors de son adresse à la nation le 03 janvier 2018 que désormais l’Etat accorderait un quota de 20% des marchés publics aux jeunes et femmes entrepreneurs. Elle a démarré ce lundi à Kara (440 km au nord de Lomé).

Cette formation, deuxième du genre après Lomé permettra aux jeunes et femmes entrepreneurs de la zone 3 allant de Blitta à Cinkassé d’avoir des notions relative au cadre des marchés publics au Togo, aux droits et obligations des opérateurs économiques, à la veille commerciale s’agissant de passation de marchés publics, aux techniques d’analyse de la demande des autorités contractantes et à la pratique de montage d’une offre concurrentielle.

Les participants auront à acquérir des capacités à indiquer les sources et stratégies d’accès aux informations relatives aux marchés publics, de même que les droits et devoirs des acteurs de la communauté de la commande entre autres.

Rappelons qu’il a été porté à la connaissances des participants l’existence d’un site web leur permettant de postuler aux appels d’offres de même que des guichets uniques à Lomé, Atakpamé et Kara afin de leur rendre aisé les démarches dans le but d’obtenir des pièces administratives.

Edem (Stagiaire)

Source : www.lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.