L’Afrique veut aller plus vite

55

Lancé en 2013 lors du sommet ‘Transform Africa’ à Kigali, l’initiative Smart Africa a abouti à la rédaction d’un manifeste pour lequel plusieurs chefs d’Etat à l’époque se sont engagés ‘à assurer le leadership dans l’accélération du développement socio-économique à travers les Techniques de l’Information et de la Communication (TIC)’ en Afrique. 

Objectif : permettre à l’ensemble du continent de bénéficier d’un réseau internet inter-africain. Ce manifeste a permis de créer l’Alliance Smart Africa, approuvée en 2014 par l’ensemble des dirigeants africains.

Le président Faure Gnassingbé est membre du conseil d’administration de l’Alliance.

La priorité est d’acquérir de grosses capacités data sur câbles sous-marins et satellite afin de les mettre à la disposition du continent où se développe une demande très forte pour le haut débit. Un processus qui prendra du temps, mais qui est d’ores et déjà engagé.

Le conseil africain des régulateurs se tient du 25 au 27 juillet à Lomé pour faire le bilan des actions déjà menés par Smart Africa et voir comment accélerer le mouvement.

Le prochain de sommet de Smart Africa aura lieu du 7 au 9 mai 2019 à Kigali.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here