LA TROISIÈME VOIE, L’ALTERNATIVE DU PEUPLE VICTIME : Faire constater les violations de la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples ?

1. L’ALTERNANCE PASSERA PAR LA TROISIÈME VOIE
Le mode de contestation privilégié par les dirigeants des partis politiques et une partie du peuple ne pouvait plus se faire au parlement inféodé au système Gnassingbé, ni dans la rue, complètement sous contrôle des forces militaires empêchant toute velléité de manifestation pacifique de l’opposition. Il existe au Togo un espace public de plus en plus restreint et vicié, où le débat politique libre et contradictoire, vecteur essentiel de la démocratie, est dévoyé. Aussi, la voie du recours juridique pour faire condamner devant les tribunaux supranationaux le non-respect des droits humains et la contre-vérité des urnes ne doit pas être négligée.

Toutefois, les turpitudes du Peuple togolais ou la tromperie des partis politiques alimentaires ont contribué-

Source : icilome.com

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.