La technologie au service de l’inclusion financière

33

La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) a lancé lundi la Semaine de l’inclusion financière dans les 8 pays membres de l’UEMOA.

L’inclusion financière comme levier du développement économique et social, c’est le thème choisi pour cette édition.

Le Togo organise à cette occasion un certain nombre d’évènements.

Le taux d’inclusion financière au sein de l’Union est passé de 14% il y a dix ans à 55% en 2017 avec des variantes selon les pays.

Le Togo est en pointe dans l’essor de ce secteur. De nombreux organismes de micro finance ont vu le jour ces dernières années. De son côté, les autorités ont lancé le Fonds national de la finance inclusive (FNFI) qui a accordé cette année, via des partenaires financiers, des prêts à près d’un million de Togolais.

L’inclusion financière (ou finance inclusive) est l’offre de services financiers et bancaires de base à faible coût pour des consommateurs en difficultés et exclus des services traditionnels. Les services bancaires représentent aujourd’hui des services indispensables pour être intégré à la société.

La technologie financière, ou « fintech », et en particulier la banalisation de la téléphonie mobile, facilite l’élargissement de l’accès aux services financiers pour des populations difficiles à atteindre, à moindre coût et pour un risque minimal.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here