La TdE persiste et signe : Le prix de consommation de l’eau potable n’a pas changé

105

Depuis le 9 août 2019, un arrêté interministériel, sur proposition de la Direction générale de la Société Togolaise des Eaux (TdE), fixe les nouveaux tarifs de l’eau potable au Togo. Au cours d’une table ronde tenue ce jeudi à Lomé, sur initiative de l’Association Togolaise des Consommateurs (ATC), les responsables de la TdE ont apporté des précisions et souligné que les prix n’ont pas changé.

Cette rencontre dont la finalité est de contribuer à la sensibilisation des consommateurs et de la population à la bonne maîtrise de la facture de la consommation de la TdE a porté sur le thème « Maîtrise de la facture d’eau de la TDE ».

Occasion offerte aux responsables de la TdE – seule société étatique ayant le monopole du marché togolais en matière de production et de distribution d’eau potable – d’apporter des clarifications sur le nouveau format de la facture de consommation de l’eau.

« L’arrêté interministériel n’a pas imposé un recadrage, mais l’arrêté interministériel a réaménagé le tarif. Ce réaménagement a porté sur les tranches », a fait savoir Kodjo Sedofio Amegan-Ayanou, Directeur général de la TDE.

Il ajoute par ailleurs que le changement se trouve plutôt au niveau des tranches sur la nouvelle facture. Pas de modification des tarifs contrairement à ce que pensent les consommateurs.

« Nous n’avons pas touché les tarifs, les montants sont restés comme tels. Sauf que nous sommes passés de 5 tranches à 3 tranches. Nous distinguons de 0 à 10 m 3 la tranche sociale qui est conservée à son coût. C’est-à-dire les 190 F CFA par m3 d’eau hors taxe. La 2è tranche qui part de 11 jusqu’à 30m3 d’eau est conservée à son coût initial qui est de 380 F CFA hors taxe par le m3. Et maintenant la 3è tranche qui prend au-delà de 31m3 et plus, est facturée à 500 F CFA. Les tarifs 190, 380 et 500 sont connus et son restés comme tels. Mais le réaménagement a été fait au niveau des tranches », a-t-il précisé.

Du côté de l’Association Togolaise des Consommateurs (ATC), l’on promet que cette sensibilisation va se poursuivre afin d’amener les consommateurs et les populations à mieux comprendre la nouvelle tarification de la TdE.

« Plus tard avec la TdE, l’ATC va procéder à un plan de communication pour sensibiliser les populations », a martelé Freddy-Mike Dunya, le chargé de Communication de l’ATC.

Les tarifs de vente d’eau potable au Togo n’ont pas évolué depuis novembre 2001. Le taux de desserte par la TdE est de 55% en milieu urbain, 48% en zone semi-urbaine et de 44% en milieu rural.

Edem A.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here