La STT inquiete du sort des camarades arrêtés

87

Face à la presse ce matin à Lomé, la Synergie des Travailleurs du Togo (STT) dénonce la détention arbitraire de quatre (4) des camarades Claude Pelelem, Assoukoulim, Hemou et Simdjolo, exige leur libération et appelle à une Assemblée Générale extraordinaire ce jeudi.

La STT exprime sa désapprobation face à cette attitude qu’elle qualifie de violation des libertés syndicales.

Elle s’indigne encore une fois contre l’arrestation du sieur Claude Pelelem, point focal de la STT, professeur d’Allemand au lycée de Lama Kpeda. La STT dit ne pas avoir connaissance de la raison ayant motivé son arrestation, qualifiée d’enlèvement. Elle déclare avoir appris que le camarade serait détenu au SRI.

La STT souligne exprime également son mécontentement quant à la détention à la prison civile de Kara de trois (3) autres camarades qui manifestaient en soutien à Claude Pelelem. Il s’agit des sieurs ASSOUKOULIM, HEMOU et Mme SIMDJOLO.

La Coordination de la STT exige la libération immédiate et sans condition de ses camarades, l’arrêt des intimidations et des harcèlements (des coups de fils anonymes…) dont font objet les dirigeants syndicaux, appelle enfin à une Assemblée Générale extraordinaire demain jeudi.

Edem (Stagiaire)

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here