La STT a fait peur aux membres du gouvernement au Palais des Congrès de Lomé


Pendant que des membres du gouvernement flattaient les travailleurs au Palais des Congrès de Lomé hier par des discours et de promesses, le cortège de la Synergie des travailleurs du Togo (STT) a débarqué, les membres habillés en noir.

C’est un peu avant la fin du discours de Gilbert Bawara que la Synergie des Travailleurs du Togo (STT) avec son lot de cortège tout de noir vêtu, surprend par son arrivée sur les lieux de commémoration, attirant l’attention par l’entonnement des slogans, hymnes ou encore des cris divers.

« Non à la restriction syndicale au Togo », « Pour un renouveau syndical et une justice sociale au Togo », « Dialogue social, facteur de promotion du travail décent, de progrès social et économique », peut-on lire sur leurs pancartes.

A la vue du cortège de la STT, les officiels n’ont pu continuer la commémoration de la journée au Palais des Congrès. Certains d’entre sont partis se réfugier à l’intérieur du Palais des Congrès. D’autres ont dans la précipitation quitté les lieux.

Pour Lawson Nadou, Coordonnatrice de la STT, ceci n’est que l’expression de leur ras-le-bol .

« Cette année, la Synergie des Travailleurs du Togo a décidé de commémorer en noir la fête des travailleurs parce que nous sommes mécontents. Depuis février, nous sommes en mouvement, on ne nous a pas appelés pour des discussions. Notre plateforme ne comporte que trois points : la revalorisation de la valeur indiciaire, l’indemnité du départ à la retraite, la satisfaction des revendications des autres secteurs du monde du travail auxquels nous sommes solidaires », a-t-elle déclaré.

Les membres du gouvernement n’ont pu écouter ces déclarations. « Ils ont fui les lieux à notre arrivée », a ironisé un travailleur.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.