La Russie fournira des armes à l’armée centrafricaine

Moscou va équiper deux bataillons de l’armée centrafricaine. Mais, selon des sources diplomatiques qui ont requis l’anonymat, cette perspective inquiète Washington, Paris et Londres.

Ces puissances occidentales demandent à la délégation russe les numéros de série de ces armes pour en assurer le contrôle et la sécurité des entrepôts.

La Centrafrique étant sous embargo depuis 2013, Moscou a dû se soumettre à la procédure de silence et demander par la suite au Conseil de sécurité de l’ONU une exemption pour l’envoi d’armes. Une requête validée, car aucun membre n’a rompu la procédure de silence qui courait jusqu‘à mercredi nuit.

Et pourtant au mois de novembre, la France faisant état de craintes sur le stockage des armes et munitions russes avait rompu la procédure de silence sur le même sujet. Moscou avait alors réagi, en promettant une sécurité renforcée pour les entrepôts et en échelonnant ses futures livraisons.

Les premières livraisons de ces armes russes sont prévues les 1er février et 1er avril 2018. La Russie a aussi proposé d’entraîner l’armée centrafricaine à l’utilisation de ces armes, un projet qui doit encore recevoir un feu vert de l’ONU.

Source : www.cameroonweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.