La route du développement passe par le développement de la route

La Banque ouest africaine de Développement (BOAD) a accordé un prêt de 20 milliards de Fcfa pour l’aménagement et le bitumage de la route nationale N°17 (Katchamba-Sadori).

Le tronçon de 60km est le dernier maillon pour rejoindre la route nationale n°1 entre Sokodé et Mango en passant par Bassar, Kabou, Guérin Kouka et Katchamba. Un axe essentiel pour les échanges économiques.

‘Le gouvernement est persuadé que la modernisation des infrastructures routières donnera un nouveau souffle aux activités économiques, notamment le développement des échanges nationaux, intra régionaux et avec le reste du monde’, a déclaré lors de la cérémonie de signature, jeudi à Lomé, le ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya.

Depuis une décennie, les pouvoirs publics ont consacré des montants considérables – plus de 700 milliards de Fcfa – à la modernisation du réseau routier à Lomé et à l’intérieur du pays.

Le pourcentage de routes revêtues, avec un bon niveau de services, était de 29% en 2012. Il devrait se situer à 60% d’ici 2022.

Ces projets ambitieux constituent pour les autorités, non seulement une réponse aux besoins pressants des populations, mais également la réalisation des objectifs de développement qu’elles se sont assignées dans le cadre du plan national de développement’, a indiqué M. Yaya.

Christian Adovelande, le président de la BAD, a salué la politique du Togo en matière de grands travaux.

Le concours porte à 605, 4 milliards de Fcfa, le montant total des engagements de la BOAD au Togo, tous secteurs confondus, dont 246 milliards consacrés au secteur des infrastructures de transport.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.