La rencontre entre la LTDE et le ministre Nicoué n’a duré que 26 secondes

1968

Nous annoncions dimanche la rencontre entre la Ligue Togolaise des Droits des Etudiants (LTDE) et le Ministre de l’Enseignement Supérieur, Octave Nicoué Broohm pour le lundi dernier. Selon un communiqué de la LTDE, la rencontre n’a pu se tenir puisque ajournée par le Ministre.

« Ahuris par cette attitude du ministre, le Bureau Exécutif National a immédiatement appelé le ministre pour connaitre le réel motif de l’annulation de cette rencontre qui visiblement portait en elle l’espoir d’une sortie pacifique de plusieurs mois de crise », explique le communiqué.

Le ministre Nicoué Broohm joint par la LTDE ne leur a accordé que 26 secondes avant de leur raccrocher au nez. « A peine le Secrétaire Général s’est présenté au ministre, que celui-ci lui a raccroché au nez après 26 secondes d’échange ». Ce qui indigne le plus cette association d’étudiants.

Et la ligue de conclure « cette attitude du ministre ajoutée à celle du Président de l’Université montre clairement que le gouvernement n’a pas l’intention de trouver des solutions consensuelles, justes et acceptables aux revendications posées ».

N’ayant plus d’oreilles disposées à l’écouter, la LTDE prévoit le 15 juillet prochain une marche pacifique à l’entrée principale de l’Université. La marche partira de l’Université en passant par Colombe de la Paix, Déckon, Fréau Jardin pour chuter au Ministère des Affaires étrangères.

La LTDE « lance un appel pressant et solennel à toutes les organisations de défense des droits de l’homme (ODDH) et de la société civile (OSC), à tous les partis politiques,à toutes les ambassades et représentations diplomatiques, à tous les leaders d’opinion,à toutes les autorités régilieuses et morales,à tous les parents et à tous les citoyens Togolais aspirant à une école de qualité au Togo à voler au secours des milliers d’étudiants sans avenir et sans repère, désespérés, abandonnés, fatigués de vivre et d’étudier dans des conditions qui prédisposent à l’échec ».

Elle indique également, le maintient de son mot d’ordre de boycott des examens de fin d’année.

M E

Lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here