« La réconciliation ne se décrète pas », selon Les Démocrates

233

Image exclusivement réservé à « Les Démocrates »

Les cérémonies de purification initiées par le Haut commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale (HCRRUN) continue de faire des vagues.

Il faut purifier le Togo du sang versé par ses fils et filles et de tous les actes ignobles commis sur la Terre de nos Aïeux, afin d’avoir une véritable réconciliation entre les Togolais. Ainsi en a décidé le HCRRUN présidé par Awa Nana.

Pour cela, l’institution met à contribution les chrétiens, les musulmans et les animistes pour ces cérémonies qui se dérouleront du 3 au 9 juillet prochains.

Seulement, les actes et les exactions pour lesquels on initie ces cérémonies continuent de se répéter dans le pays. Les Togolais n’ont pas les garanties de non répétition qui doivent être visibles à travers des réformes pour des élections libres, transparentes et équitables, afin d’éviter des contestations et des morts.

C’est à juste titre que certains partis politiques dont Les Démocrates réagissent et demandent au régime de Faure Gnassingbé de donner ces garanties.

« Les Démocrates demande au RPT-UNIR de solder son passif avant toutes cérémonies de purification du Togo », a réagi le Porte-parole du parti, Gérard Akoumey.

A l’en croire, la réconciliation, c’est tout un comportement, c’est des actes qu’on pose. « La réconciliation ne se décrète pas », a-t-il lancé.

I.K

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here