La prévention est la seule option

Des cas de poliomyélite ont été signalés au Bénin, au Nigeria et au Ghana. Les risques de propagation sont réels.

Le Togo a décidé de lancer une campagne de vaccination synchronisée avec le Ghana.

Elle aura lieu en deux phases, du 26 au 29 septembre et du 17 au 20 octobre, dans les régions à risques.

Il s’agit essentiellement de Bassar, Dakpen, Oti, Oti- sud et Tandouaré.

La polio est une maladie très contagieuse provoquée par un virus qui envahit le système nerveux et peut entraîner une paralysie totale en quelques heures.

Le virus se propage d’une personne à une autre principalement par la voie fécale-orale ou moins fréquemment par le biais d’un véhicule commun (eau ou aliments contaminés, par exemple) et se multiplie dans l’intestin.

La fièvre, l’asthénie, les céphalées, les vomissements, la raideur de la nuque et les douleurs dans les membres en sont les premiers symptômes.

Une paralysie irréversible (des jambes en général) survient dans un cas sur 200. Entre 5 et 10% des malades paralysés décèdent lorsque leurs muscles respiratoires cessent de fonctionner.

Comme il n’existe pas de traitement, la prévention est la seule option. Le vaccin antipoliomyélitique, administré à plusieurs reprises, confère à l’enfant une protection à vie.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.