La presse en ligne fait le bilan des travaux du comité préparatoire du dialogue politique

Les sites d’informations du Togo consacrent leur une, ce samedi, au bilan des deux premiers jours des travaux du comité préparatoire du dialogue politique qui s’ouvre lundi à Lomé.

« Les deux parties s’accordent sur les objectifs principaux », titre iciLome.

« A l’issue du deuxième jour des travaux du comité préparatoire, il y a eu beaucoup plus d’avancées’ que jeudi, grâce à l’esprit ‘d’ouverture et de franchise exceptionnelle’ qui ont régné », informe le site qui cite une déclaration de l’ambassadeur Daniel Osseï du Ghana.

Principalement, poursuit-il, le parti au pouvoir, la coalition des partis de l’opposition en face du gouvernement et des facilitateurs du Ghana « ont pu se mettre d’accord sur un règlement intérieur ».

« Ouverture et franchise exceptionnelle », écrit Republicoftogo. « Les travaux du comité préparatoire pour le dialogue politique ont enregistré des avancées notables’ vendredi », rappelle le site.

« Les parties n’ont pas encore finalisé tous les contours de la rencontre. Les délégués se retrouveront samedi après-midi pour signer le communiqué compilant ce qui a été décidé », précise Republicoftogo.

Les représentants du gouvernement, de la majorité et de l’opposition se sont accordés sur plusieurs points, notamment sur la liste des participants, l’ordre du jour, les principaux objectifs du dialogue, le mode de communication, le format et la procédure.

Togobreakingnews retient, quant à lui, « que le dialogue démarrera effectivement le 19 février prochain ».

Abordant la question de la médiation, écrit le site d’informations, « Daniel Oseï a précisé que le Ghana et la Guinée jouent plutôt un rôle de facilitation pour la résolution de la crise, conformément à la décision de la CEDEAO qui a estimé en décembre dernier que la solution à la crise que traverse le Togo provenait d’un dialogue inter togolais ».

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.