La position de Nicolas Lawson par rapport au dialogue…

350

Le président du Parti du renouveau et de la rédemption (PRR), Nicolas Lawson, contrairement à certains partis de l’opposition non membres de la coalition des 14 n’a rien à «foutre» du dialogue.

Alors que beaucoup de partis de l’opposition souhaitent que les pourparlers qui s’ouvrent le jeudi 15 février prochain soient inclusifs, c’est-à-dire que d’autres acteurs non membres de la coalition des 14 partis politiques de l’opposition y soient invités, Nicolas Lawson, lui, a dit clairement qu’il ne participera pas ce rendez-vous.

«Qu’est-ce que j’ai à foutre dans cette affaire. Que ceux qui se réclament protagonistes de la crise y aillent », déclare l’opposant sur une radio privée de la place.

L’armée devra-t-elle prendre part aux discussions comme certains le souhaitent ? A cette question, la position du président du PRR est claire : « l’armée est apolitique et n’a rien à foutre dans cette affaire. Elle est sous les ordres du civil. Les gens mélangent tout et font du n’importe quoi ».

A.H.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here