La pollution maritime touche la côte togolaise

C’est la triste réalité constatée ce weekend à la plage de Lomé. Les vagues qui échouent sur la côte virent désormais au noir. Elles sont devenues un concentré d’eau salée et de pétroles.

Les images en disent long, mais il suffit de se rendre sur la côte pour se rendre à l’évidence et faire soi-même le constat. Dimanche, c’est un spectacle désolant auquel les usagers de la plage de Lomé ont assisté.

C’est à croire que la mer était en train de procéder à une opération d’évacuation digestive, un lavage d’estomac. Comme si elle essayait de cracher un poison qu’elle a été forcée d’ingurgiter.

L’odeur fraîche de la mer a laissé place à une forte odeur de pétrole. Mais devant cet horrible spectacle, faut-il le préciser, certains usagers essaient quand même de se baigner. Ils continuent d’affronter ces vagues noires sans se douter du danger.

Inutile d’évoquer les impacts que cette pollution aura sur l’écosystème marin. Un véritable danger pour l’environnement. C’est aussi la vie des poissons et celle des consommateurs togolais qui sont en jeu. Il urge que les autorités togolaises prennent la situation au sérieux.

Source : icilome.com