La pierre est blanche !

48


C’est le cri des prêtres traditionnels dans la forêt sacrée de Glidji-Kpodji hier, lors de la 355e édition des festivités Epé-Ekpé (Kpessosso) dans la préfecture des Lacs. Cette année, la pierre sacrée est de couleur blanche.

A en croire les prêtres traditionnels, avec cette pierre blanche, les divinités appellent les filles et fils d’Aneho et ses environs, les Togolais en général, à éviter l’abattage des arbres, l’avortement, les querelles et tout ce qui peut mettre à mal la cohésion nationale.

Il est à noter que la prise de la pierre sacrée marque le début d’une nouvelle année chez les Guins. « C’est aussi une grande fête des retrouvailles des filles et fils de la préfecture des Lacs. En plus cette fête est une occasion de réflexion, pour ce peuple, sur les voies et moyens à explorer pour développer leur localité », ont déclaré les prêtres.

Trois temps forts marquent ces festivités chez les Guins. Il y a d’abord Epé-Ekpé ou la prise de la pierre dans la forêt sacrée, Yékéyéké qui est la dégustation du couscous du maïs et le Sitoutou ou le rite de purification.

Une séance de présentation d’excuses et de réconciliation entre les fils et filles des différentes localités de la préfecture des Lacs, a eu lieu avant la délivrance du message de la pierre sacrée. Selon les prêtres, cette séance a été une exigence de la pierre.

I.K

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here