La paranoïa de Yark Damehame 26 décembre 2017

La paranoïa de Yark Damehame 26 décembre 2017
Yark Damehame, ministre de la sécurité et de la protection civile

Par Serge Lemask, togo-online.co.uk

Sur appel de la coalition des 14 partis politiques de l’opposition, les Togolais assoiffés d’alternance seront encore dans la rue les 27, 28 et 30 décembre 2017. A en croire le ministre en charge de la sécurité, le Colonel Yark Damehame, des conspirations seraient en cours pour semer des troubles au cours de ces trois jours de manifestation.

Dans un communiqué dont nous avons copie, le Colonel Yark Damehame indique que des sources concordantes et dignes de bonne foi font état de ce que certains responsables d’un parti politique, membre de la coalition, ont instruit leurs membres militants pour poser des actes de nature à troubler l’ordre public dans le but de provoquer des affrontements avec les forces de sécurité.

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

« D’autre part, certains manifestants de l’intérieur du pays ont reçu pour consigne de perturber la circulation sur la route nationale n°1 », précise le communiqué qui met en garde qu’aucun acte contraire à l’esprit pacifique des manifestations de rue et à ce qui est convenu entre l’administration et les organisateurs ne sera toléré.

« Toutes les dispositions seront prises pour qu’en tout état de cause, force reste à la loi », prévient Yark Damehame.

En tout cas, il ne serait pas surprenant de voir la ville de Lomé et ses environs sous haute surveillance militaire les 27, 28 et 30 décembre 2017. Idem pour les villes de l’intérieur du pays.

Togo-Online.co.uk

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.