La LCT interpelle les banques, les députés et les autorités face à la recrudescence des braquages

32
La LCT interpelle les banques, les députés et les autorités face à la recrudescence des braquages

Face au phénomène de braquage qui devient de plus en plus récurrent dans la capitale et ses périphéries, la Ligue togolaise de consommateurs (LCT) interpelle les banques, le ministère de la Sécurité et les députés à prendre chacun leurs responsabilités afin de mettre fin à la psychose dont est victime le peuple togolais.

Parlant des cas de braquages qui s’opèrent après que les victimes retirent de l’argent à la banque, la LCT trouve suspecte que les braqueurs puissent détenir des informations concernant les transactions des clients au niveau de ces banques pour ensuite les braquer.

« En effet, il est très suspecte que des individus ne travaillant pas à la banque soient parfaitement au courant des opérations qu’effectuent les clients et, les braquent, une fois ces opérations faites, en les dépouillant d’importantes sommes d’argent », souligne la Ligue dans une déclaration rendue publique ce 15 juillet.

Elle invite donc les dirigeants des banques à prendre des mesures pour éviter que d’éventuels complices ne puissent se trouver au sein du personnel pour jouer un rôle d’informateurs pour les braqueurs.

L’association présidée par Emmanuel Sogadji exhorte également les autorités en charge de la Sécurité à prendre leurs responsabilités. Elle estime que « leur défaillance se révèle insupportable ».

La LCT regrette, au passage, le silence sépulcral des députés face à la recrudescence du phénomène. Elle leur demande de saisir rapidement le ministère en charge de la Sécurité afin qu’il s’explique sur la situation.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here