LA GRANDE BRETAGNE VEND DES IMMIGRÉS AFRICAINS AU DICTATEUR PAUL KAGAMÉ

En Afrique, nous allons de surprise en surprise avec nos dirigeants qui ont souvent une mentalité servile envers les anciens maîtres colons.

Le dictateur sanguinaire Paul Kagamé est de ces dirigeants indignes qui poussent l’infamie jusqu’à accepter d’acheter auprès des Britanniques des immigrés clandestins africains déportés. Soi-disant dans l’attente que leurs dossiers soient définitivement traités. Quelle supercherie débile ! L’attente ne peut-elle se faire à Londres ? Inutile d’aligner les arguments qui réfutent cette logique absurde et criminelle.

En effet, le sieur Kagamé a signé un contrat de 150 millions d’euros environ ( 100 milliards FCFA) pour parquer des Africains probablement dans un camp de réfugiés où ils seront astreints aux mauvais traitements comme en Libye, à la demande de l’Union européenne, contre des centaines de millions d’euros. La Libye en a fait des esclaves. Cette pratique existe aussi en Australie, pays qui vend ses immigrés clandestins à des micros-Etats voisins sous-développés du Pacifique. Ils y crèvent de faim, de maladies, de mauvais traitements et d’ennui dans des camps où ils n’ont aucun droit. Comme ces pauvres gens ne sont plus en Australie, ils vivent dans une situation d’abandon totale. Les Américains ont créé Guantanamo pour y torturer sans témoins et avocats des présumés terroristes dont la majorité étaient des innocents, en terre étrangère. Que va faire d’eux Kagamé ? Au Rwanda, la torture, les violations des droits de l’homme, la traque sanglante des opposants, le tribalisme ( post-génocide) sont les horribles ingrédients du régime autoritaire inamovible.

Cet acte criminel des Britanniques est l’illustration de l’hypocrisie de ces dirigeants occidentaux véreux qui donnent tout le temps des leçons de démocratie aux Africains en cautionnant les élections truquées des gangsters politiques africains au pouvoir.
Les ennemis mortels des Africains ne se trouvent pas tous à l’extérieur du continent. Il en existe beaucoup en Afrique même comme le sieur Kagamé et sa clique prédatrice au pouvoir.
Les Africains qui ont déifié ce satrape, ont intérêt à revoir leur copie, car il est la honte de l’Afrique.

Ayayi Togoata APEDO-AMAH

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.