La FTBC veut inciter les travailleurs à se syndicaliser

15

A compter de ce jour et ce jusqu’au Samedi 21 Septembre prochain, la FTBC (Fédération des Travailleurs du Bois et de la Construction) est en campagne. Il ne s’agit pas d’une campagne électorale mais bien d’une campagne de sensibilisation des acteurs de l’économie informelle à Lomé et sur toute l’étendue du territoire national, sur l’importance de l’économie sociale et solidaire au sein d’une organisation syndicale.

Placé sous le thème, « Rôle et importance des initiatives d’économie sociale et solidaire pour une meilleure syndicalisation des travailleurs de l’économie informelle », cette campagne devra mener les responsables syndicaux en petits groupes de descendre sur le terrain pour sensibiliser leurs camardes des différents sous-secteurs d’activités.

Lançant cette campagne ce Jeudi aux côtés du Secrétaire général de la CSTT, Emmanuel Agbénou, le Secrétaire général de la FTBC, Antoine Yao Gbandou, a soulevé une première interrogation. Il est vrai qu’on doigte le gouvernement quand il est question de couverture de protection sociale mais que faisons nous nous mêmes ? Il juge que la syndicalisation peut être un début de l’engagement pour cette protection de la couverture sociale dont la santé, le deuil, la retraite…

Cette campagne de la FTBC, selon ses précisions et détails se veut « une campagne de syndicalisation des travailleurs de l’économie informelle mais à travers les initiatives d’économie sociale et solidaire. Souvent on dit que l’homme n’est mobilisable que sur la base de son intérêt, alors, quand vous abordez un travailleur pour lui demander de venir au syndicat, il vous pose souvent la question de savoir, quand je viens au syndicat qu’est-ce que je vais gagner ? Sur cette base, il revient aux organisations syndicales de définir des stratégies pour amener les travailleurs de tous les secteurs et particulièrement ceux de l’économie informelle qui sont des laissés pour compte, à s’organiser en syndicat. Donc, il faut leur montrer l’importance. L’économie sociale et solidaire, c’est une économie qui est basée sur l’esprit de solidarité des membres, c’est une coopérative, c’est une mutuelle, c’est une fondation désintéressée où les gens donnent de l’énergie et de contribution mais qui n’attendent en retour rien. Plutôt ce qu’ils attendent comme bénéfice au retour, ils le mettent en faveur de l’action sociale. Ils réinjectent ça dans le sociale. D’une manière ou d’une autre, cette économie créée aussi de l’emploi et cet emploi sous d’autres cieux qui vont jusqu’à deux millions, trois millions de salariés, mais au Togo nous n’avons pas encore la stratégie mais il existe des initiatives de cette économie sociale au Togo. Pour nous au niveau de la FTBC qui a bénéficié à travers la CSTT, un appui de la CSI Afrique, sur cette politique de l’économie sociale et solidaire pour accompagner les travailleurs du secteur informel à se syndicaliser est un atout pour nous pour aller vers l’ensemble des travailleurs de nos secteurs pour leur parler de la syndicalisation et de ce que le syndicat est capable de faire et lorsqu’ils venaient au syndicat, qu’est-ce que ensemble nous pouvons faire ».

Au programme de ces trois jours de campagne, il est prévu outre la conférence de presse de ce jour qui a permis de lancer la campagne, ce Vendredi « une formation des responsables qui sera sanctionnée par des recommandations et résolutions qui vont permettre de descendre sur le terrain en petits groupes pour aborder les camarades dans les différents sous-secteurs ».

Pour information, cette campagne bénéficie du soutien de la CSI Afrique (Confédération Syndicale Internationale Afrique). Deux autres Fédérations à savoir la FESYTRAT et la FESTAATO, ont également bénéficié de ce programme.

T228

Source : telegramme228.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here