La Financière africaine de micro-projets s’installe au Togo

52

Le microcosme de microfinances s’agrandit au Togo avec l’ouverture d’une antenne de la Financière africaine de micro-projets (FINAM).

Bien que disposant d’un agrément délivré par le ministère de l’Economie et des Finances depuis 2015, la Financière africaine de micro-projets ne lance officiellement ses activités dans le pays que ce 31 octobre 2018 en présence du Premier ministre Komi Selom Klassou.

La FINAM active sur le sol gabonais depuis 1983 ouvre une antenne au Togo. Vantée comme une microfinance de proximité, elle s’engage à soutenir les PME/MPI, les petits commerces ainsi que la concrétisation des projets des particuliers. Selon son président du Conseil d’administration, Kokou Djifanou Kothor, « C’est pour nous une manière de répondre favorablement à l’appel lancé par les plus hautes autorités du pays à l’endroit de la diaspora togolaise ». Non seulement cette structure promet travailler pour l’inclusion financière mais également contribuer à la réduction de la pauvreté, insiste-t-il.

L’exécutif togolais, assure Kossi Assimaidou, le ministre de la Planification du développement, « ne ménagera aucun effort pour l’encadrement et l’accompagnement nécessaire pour le développement du secteur de la microfinance qui constitue un moteur de croissance économique ».

La Financière africaine de micro-projets dispose à ce jour sept (7) agences dans la capitale, Lomé et une (1) dans la ville de Notsè.

A.H.

Source : www.lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here