La fin du Franc CFA vue par Nicolas Lawson

Mercredi 20 mai 2020, le Conseil des ministres français a adopté un projet de loi qui modifie son accord monétaire avec les huit pays de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), faisant suite à la réforme surprise du franc CFA annoncée en décembre.

Dans un message audio rendu public, Nicolas Lawson du Parti du Renouveau et de la Rédemption (PRR) a salué cette décision courageuse du gouvernement d’Emmanuel Macron. Il estime que ce nouveau projet de loi modifiant l’accord monétaire France-Uemoa est une avancée, un pas de plus vers la fin du franc CFA et des « astreintes du néocolonialisme ».

« Cela n’a pas dû se faire de gaieté de cœur, mais les faits et l’histoire ont imposé à Emmanuel Macron et son gouvernement cette décision difficile », a-t-il déclaré.

A l’en croire, le prestige que procurait la France en Afrique, à travers le franc CFA, est désormais révolu. « Et il reviendra donc à la nouvelle génération des politiciens africains, c’est-à-dire à nos enfants, de fermer le livre de l’histoire coloniale de la France en Afrique et de concrét-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.