La feuille de route de la CEDEAO est une « escroquerie politique », selon Apedo-Amah

2744


La feuille de route de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pour une sortie de crise au Togo fait toujours des vagues. Intervenant mercredi sur les ondes de la radio Victoire Fm, le Professeur Ayayi Togoata Apedo-Amah, sans langue de bois, a jugé « nul » le contenu des recommandations de l’instance sous-régionale.

« Ce contenu est nul, puisque cela ne dit rien par rapport pas aux attentes des Togolais avides de changement. Tout le monde s’est dit déçu. Je crois que par rapport au contenu, ces chefs d’Etat se sont foutus des Togolais dans la mesure où ils parlent d’élection qui devrait eu lieu le 20 décembre prochain », a lâché l’universitaire.

Et de poursuivre: « Qui organise les élections dans ce pays ? Les élections au Togo ont été toujours une mascarade, un scandale. Comment ces gens qui se prétendent chefs d’Etat des pays démocratiques peuvent exiger auprès d’une dictature qu’on organise des élections ? Dans une dictature, les élections sont toujours fraudées. Donc c’est tout à fait ridicule de demander au pouvoir de Lomé d’organiser les élections en décembre ».

Selon Prof Ayayi Togoata Apedo-Amah, ces chefs d’Etat ont tout simplement « cautionné le coup d’Etat de Faure Gnassingbé » en 2005, en lui donnant le crédit de se présenter encore pour un quatrième mandat. « Ils auraient dû dire que le mandat de Faure Gnassingbé cesse immédiatement », suggère l’ancien président de la LTDH.

Cet enseignant des universités publiques du Togo estime que le fameux « comité de suivi » annoncé pour superviser la réalisation des réformes est « ridicule ».

« On a vu des comités de suivi dans ce pays. Ils n’ont rien fait. C’est une escroquerie politique que les dirigeants de la CEDEAO ont concocté avec la dictature locale », a-t-il conclu.

Godfrey Akpa

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here