La Etudiants dénoncent des irrégularités à la Division de la Médecine Préventive

La Synergie des Elèves et Etudiants du Togo (SEET) a, dans un communiqué en date du 31 décembre 2017, dénoncé des irrégularités au sein de la Division de la Médecine préventive du Centre des Œuvres universitaires de Lomé (COUL) et en appelle à la présidence de l’Université.

Dans le communiqué signé du SG Basile Amenuveve, la SEET souligne une lenteur dans les prestations au niveau des services des laboratoires devant effectuer une opération d’analyse obligatoire à tous les étudiants. Cette opération est instaurée par la présidence de l’Université en début d’année académique 2017-2018. Ce qui oblige les étudiants à passer des heures d’attentes.

La SEET affirme par ailleurs que cette situation est due au manque de matériels adéquats et du personnel.

La Synergie des Elèves et Etudiants du Togo attire l’attention des autorités universitaires sur les impacts de ces manquements sur conditions d’étude des « étudiants et les invitent à plus de responsabilité ».

Aux étudiants et à la communauté scolaire, la SEET n’a pas manqué de rappeler que ses activités revendicatives prendront effet avec rigueur cette nouvelle année.

Enfin, elle a tenu à adresser ses meilleurs vœux aux élèves et étudiants du Togo, au personnel des universités privés et publique et aux syndicats du monde scolaire.

Edem (Stagiaire)

Source : www.lomechrono.com