La dynamique Kpodzro dénonce un acharnement du régime contre Dr Kodjo

La deuxième convocation d’Agbéyomé Kodjo, ce jeudi matin à la gendarmerie, fait grincer des dents à la dynamique Kpodzro. Hier en conférence de presse, l’Archevêque émérite de Lomé et ses collaborateurs ont dénoncé un « acharnement » du régime contre le « président démocratiquement élu ».

Le député Agbéyomé Kodjo accusé par l’Etat de troubles aggravés à l’ordre public, de diffusions de fausses nouvelles, de dénonciation calomnieuse et d’atteinte à la sureté de l’Etat, n’est pas encore sorti de l’auberge.

Le député qui n’a plus son immunité parlementaire est actuellement dans le viseur du régime. Et ceci, pour avoir contesté les résultats définitifs de la présidentielle du 22 février dernier. L’ancien Premier ministre s’est même autoproclamé « président démocratiquement élu de la République togolaise », bien avant la proclamation provisoire et définitive des résultats dudit scrutin.

Après la convocation du 1er avril, il est de nouveau convoqué ce jeudi matin au Service Central des Recherches et d’Investigations Criminelles (SCRIC) pour être écouté. Seulement, cette nouvelle convocation –

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.