La Direction des transports routiers créé une quittance de 25000 de FCFA pour la diligence

Désormais, à la Direction des transports routiers du Togo, pour se faire traiter son dossier le plus rapidement possible, il faut s’acquitter d’abord d’une quittance de vingt-cinq (25.000) de FCFA.

C’est Delato Kokou Agbokpe, le directeur des transports routiers qui publie une note qui précise l’information. « Le directeur des transports routiers et ferroviaires porte à la connaissance des usagers que toute demande d’immatriculation qui nécessite d’être traitée diligemment doit désormais être accompagnée d’une quittance de vingt-cinq (25 000) F Cfa payable à la caisse de la DTRF. Le directeur vous remercie pour votre bonne compréhension », indique le communiqué. Cette décision qui fait des vagues a déjà pris effet depuis le 30 novembre 2018.

La rapidité contre paiement. Cela indigne au sein des usages de la route. Entre-temps, Delato Kokou Agbokpe annonçait lui-même avoir rendu le processus de traitement des dossiers souple avant de revenir avec sa quittance de vingt-cinq (25.000) pour la diligence. On voit là qu’il appartient aux usages de la route de payer pour éviter la lourdeur administrative.

Rappelons que le même directeur a été nommément cité dans l’affaire de la Société Togolaise de Plaque (SOTOPLA) qui a mis au chômage une partie de son personnel dans des conditions décriées dans l’opinion.

A.H.

Source : www.lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.