La « diplomatie hasardeuse » de Faure Gnassingbé à la loupe de Kofi Yamgnane

172

Le président de Sursaut-Togo, Kofi Yamgnane revient sur le « vote incrompréhensible » de Faure Gnassingbé qui soutient la décision de Donald Trump qui a proclamé « unilatéralement la ville de Jérusalem capitale de l’Etat hébreu, au détriment de Tel-Aviv ». Lire l’article !

FAURE GNASSINGBÉ : UNE DIPLOMATIE HASARDEUSE !

Faure : un vote incompréhensible

Lors de leur Assemblée Générale à New York, les Nations Unies ont adopté un texte condamnant la décision unilatérale du Président des États-Unis, Donald TRUMP, de proclamer unilatéralement la ville de Jérusalem capitale de l’État hébreu, au détriment de Tel-Aviv.

Toutes les grandes puissances ont voté contre cette décision va-t-en guerre de Trump. Tous les pays africains, à l’exception du Togo et du Soudan du Sud qui ont suivi Trump, se sont abstenus, comprenant que cette affaire ne pouvait pas être la leur et qu’en tout état de cause, il valait bien mieux pour eux, de refuser tout alignement.

Faut-il rappeler que le projet de sommet Israel/Afrique, prévu au mois d’octobre 2017 à Lomé a fait long feu parce que tous les pays musulmans d’Afrique l’ont boudé puis dénoncé ? Pourquoi Faure Gnassingbé sent-il le besoin à tout prix d’isoler le Togo ?

Pour Faure : une petite leçon d’histoire

Du temps de la guerre froide entre les pays de l’Est, alignés sur l’URSS, et les pays de l’Ouest, alignés su les États-Unis, une troisième voie avait été trouvée à Bandoung, animée par Nehru, Nasser, Bourguiba, Tito… la voie dite des « non-alignés » à laquelle avait alors adhéré le Togo de Sylvanus Olympio. C’était la voie de la saine neutralité, la voie de la sagesse. C’est aussi la voie qu’ont choisi de suivre les Chefs d’États de la CEDEAO que préside un certain…. Faure Gnassingbé qui tourne ainsi le dos à l’organisation régionale et qui devrait en être immédiatement démissionné ! Ce désaveu de faure Gnassingbé par ses pairs est d’autant plus justifié et urgent que la président togolais est un irresponsable récidiviste : n’est-ce pas lui qui s’est déjà opposé, avec le gambien Jammey aujourd’hui en fuite, à la règle des 2 mandats maximum proposée par le Président Macky Sall alors président de la CEDEAO ?

Faure : un va-t-en guerre…sans moyens

Un proverbe africain dit : « …lorsque 2 éléphants se battent, c’est l’herbe qui meurt ».

En votant comme ils l’ont fait, le Président Faure Gnassingbé et son mini-ministre Dussey ont décidé de faire de notre pays l’herbe qui sera piétinée et écrasée dans la bataille que Trump a décidé de livrer aux Palestiniens via l’État d’Israel. Le Président Faure Gnassingbé serait-il devenu un va-t-en guerre ? Avec quels moyens ?

Faure : la trahison

Qu’est-ce qui a bien pu justifier cette décision du gouvernement togolais qui trahit le vote majoritaire des responsables de la CEDEAO et qui est si grave de conséquences pour la paix du monde?

Que peut bien attendre Faure d’un raciste avéré comme Trump qui dit publiquement que les pays africains, dont le Togo, sont « des pays de merde » ?

Quel bénéfice le Togo compte-t-il tirer d’un comportement aussi immature, inculte et irresponsable ?

Que gagne le peuple togolais en échange d’un alignement aussi imbécile qu’irréfléchi ?

Rien, absolument rien, sinon l’inimitié bien compréhensible non seulement du Peuple palestinien, mais encore de tous les peuples arabes de ce Moyen-Orient en recherche de paix avec le voisin israélien !

Faure : carton rouge !

En réalité, il existe une raison à cette décision : c’est le bénéfice personnel que tire Faure Gnassingbé et pour lequel il a sacrifié les intérêts de notre pays ! En effet, comme vous ne le savez peut-être pas, le Président Faure Gnassingbé a consacré 108 milliards et 870 millions de FCFA à sa protection personnelle ! Savez-vous quel est le pays qui a empoché cet argent pour installer la sécurité autour du Président, autour de ses nombreux palais disséminés à travers le Togo et son appartement parisien acquis lors de son séjour pour la COP21 ? Israel et ses services secrets qui ont également la maîtrise de la formation et de l’encadrement du groupe des militaires togolais spécialement créé pour cela !

Oui, 108 870 000 000 CFA pour la sécurité d’un seul homme ! Oui une somme équivalant à plus de 10% du budget annuel togolais ! Oui dans un pays dont la dette avoisine les 70% de son PIB ! Oui dans ce pays où la plupart des habitants, ne savent pas comment nourrir leurs familles en se levant le matin de tous les jours que Dieu fait !

Voilà les raisons du carton rouge que je brandis devant Faure Gnassingbé, pour lui signifier qu’il est temps qu’il s’en aille du pouvoir : d’ailleurs, le peuple togolais n’est-il pas dans la rue depuis 4 longs mois pour ce seul objectif ?

FAURE GNASSINGBÉ, DÉMISSION IMMÉDIATE !

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here